A propos

Araki… mais pourquoi ce nom? Il peut être défini en japonais comme le yamadori, ou arbre de la montagne, qui deviendra bonsaï dans les années futures. Voilà mon état d’esprit de pratique de prélèvement des arbres. J’ai fait le choix de pratiquer dans cette voie.

Le yamadori est un vaste sujet et souvent controversé, mais pourquoi prélever et dans quel état d’esprit ? Nous prenons à la nature et que donnons nous en retour ? Et bien j’ai la conviction que le meilleur remerciement envers cette nature omniprésente est de créer un « araki » issu du yamadori. Un arbre qui au fur et à mesure du temps deviendra bonsaï et sera transmis de génération en génération comme témoin vivant du travail accomplis.

C’est pourquoi mes prélèvements passent tous par une demande d’autorisation de collecte auprès des propriétaire des terrains. Du fait de cet état d’esprit je ne sélectionne que des arbres de caractère avec un futur certains pour le bonsaï, afin que chacun d’entre nous puisse y trouver son arbre idéal.

En espérant vous rencontrer pour partager notre passion commune.

 

P.Boselli

a propos